Agenda culturel : ce qu’il ne faut pas manquer !

Agenda culturel : ce qu’il ne faut pas manquer !

Paris Vox – Afin de vous aider à faire le tri dans l’imposante offre culturelle de Paris et de l’Ile de France pour vos sorties à venir, nous vous proposons chaque semaine un petit récapitulatif des incontournables !


Super Street Art

@Galerie Sakura

Du 6 octobre au 17 novembre 2018, venez découvrir la nouvelle exposition de la galerie Sakura : « Super Street Art ». 27 artistes revisitent l’univers des super-héros et des grandes icônes de la pop culture : Aiiroh, Alben, Alexandre Nicolas, Ardif, Aslan Malik, Benjamin Spark, Combo, Christophe Catelain, David Karsenty, Déborah Bruni, Gomor, Guillaume Verda, JM Robert, Jo Di Bona, Johanne8, Kokian, Ktaiwanita, La Petite Bonne Femme, Magali Vermeersch, Mat x Zekky, Monika Nowak, Mr. Oreke, Onemizer, Raphaël Federici, Toctoc, Vincent Richeux, Yan.F

 

Miró

@Grand Palais

Réunissant près de 150 oeuvres dont certaines inédites en France et couvrant 70 ans de création, cette rétrospective retrace l’évolution technique et stylistique de l’artiste. Miró crée à partir de ses rêves et nous ouvre les portes de son univers poétique. Il transforme ainsi le monde avec une apparente simplicité de moyens, qu’il s’agisse d’un signe, d’une trace de doigt ou de celle de l’eau sur le papier, d’un trait apparemment fragile sur la toile, d’un trait sur la terre qu’il marie avec le feu, d’un objet insignifiant assemblé à un autre objet.

 

Sur les murs – Histoire(s) des graffitis

@Château de Vincennes

 

Le château de Vincennes sera l’un des centres névralgiques de cette saison graffiti en accueillant une exposition introductive, qui associe images, documents et analyses, pour présenter et expliquer le corpus de graffitis du Centre des monuments nationaux et d’ailleurs. Structurée en cinq parties, l’exposition « Histoire(s) de graffitis » invite ainsi le public à prendre conscience de l’intérêt et de la dimension universelle du graffiti, au sein du château de Vincennes qui conserve lui-même de nombreuses traces, témoins de l’histoire du monument du XVIe au XXe siècle, demeure royale, prison d’État et lieu de visite

 

Un voyage de l’impressionnisme au fauvisme

@Musée Marmottan Monet

«Maison des collectionneurs», le musée Marmottan Monet réunira, du 13 septembre 2018 au 10 février 2019, une soixantaine d’oeuvres provenant exclusivement de collections particulières, séculaires ou récentes, du monde entier. Cet ensemble sera composé de peintures, sculptures et dessins, qui seront présentés pour la première fois au public parisien ou qui ont rarement été montrés auparavant. Ces chefs-d’œuvre, signés entre autres par Monet, Degas, Caillebotte, Renoir, Rodin, Camille Claudel, Seurat, Signac, Émile Bernard, Gauguin, Van Gogh, Redon, Vuillard, Bonnard, Derain, Vlaminck ou Matisse, témoignent de la vitalité des arts, de l’impressionnisme au fauvisme.

Fermer le menu