Agenda culturel : ce qu’il ne faut pas manquer !

Agenda culturel : ce qu’il ne faut pas manquer !

Paris Vox – Afin de vous aider à faire le tri dans l’imposante offre culturelle de Paris et de l’Ile de France pour vos sorties à venir, nous vous proposons chaque semaine un petit récapitulatif des incontournables !


 

Images mythiques des années 60

@La fondation Jérôme Seydoux-Pathé

La fondation Jérôme Seydoux-Pathé s’associe à PARIS-PHOTO avec une nouvelle exposition de photographies et de documents inédits sur six films mythiques des années 50-60 : La dolce vita, Le Guépard, Le Déjeuner sur l’herbe, Zazie dans le métro, Les Sorcières de Salem et La Femme et le pantin. Au tournant des années 1960, à l’époque où le cinéma bat des records de fréquentation, les photographies se multiplient pour faire la promotion des films. A partir des photographies prises lors des tournages, contrecollées dans des albums de travail, se décline l’ensemble des jeux de photos du film. Les clichés sont des sources d’inspiration pour la création des dossiers de presse au montage innovants, et bien sûr pour les affiches. L’exposition Images mythiques 60’s présente plus de 200 documents : albums de photographies de tournage, photographies de presse, d’exploitation, dossiers de presse, reportages, affiches… Ces trésors de la collection de la Fondation Pathé relèvent d’une remarquable unité créative. Une exposition fascinante à découvrir jusqu’au 16 février 2019.

 

Poison

@Palais de la découverte

Le Palais de la découverte propose à tous de ressentir le grand frisson du poison. Réunies pour la première fois en France, une trentaine d’espèces animales vivantes qui figurent, par leur venin, parmi les plus dangereuses au monde, seront présentés au public : serpents et araignées mais aussi grenouilles, scolopendres… Au-delà de la beauté des espèces, de la fascination teintée de peur qu’elles nous inspirent comme de la dangerosité de leurs poisons, seront abordés les usages de ces substances pour la recherche scientifique, notamment médicale. Redoutable arsenal, souvent létales, les substances actives des poisons produits par certains animaux et plantes sont d’une composition complexe. Utilisées dans certaines conditions, elles s’avèrent être de précieux médicaments.

 

Gravure en clair-obscur : Cranach, Raphaël, Rubens…

@Le Louvre

Réunissant de manière inédite près de 120 estampes conservées dans les collections parisiennes les plus importantes, l’exposition retrace à la fois une technique et une esthétique particulière de l’estampe : la gravure en clair-obscur, dite aussi en couleurs. Elle en propose un panorama chronologique et géographique à travers les chefs-d’œuvre gravés par ou d’après les plus grands maîtres de la Renaissance et du maniérisme européen, tels que Cranach, Raphaël, Pierre Paul Rubens, Parmigianino, Domenico Beccafumi ou Hans Baldung Grien.

 

Cités millénaires – Voyage virtuel De Palmyre à Mossoul

@L’Institut du Monde Arabe

Palmyre, Alep, Mossoul, Leptis Magna : des noms qui résonnent comme les symboles millénaires du fabuleux patrimoine du monde arabe. L’IMA s’est associé à Ubisoft, premier éditeur français de jeux vidéos, en utilisant des données d’Iconem pour proposer au public une série d’expériences originales en réalité virtuelle offrant une immersion réaliste et émouvante : dans la dernière partie de l’exposition, muni d’un casque, le visiteur pourra déambuler à l’intérieur de six monuments emblématiques des sites précédemment découverts dans le parcours. Cette plongée dans de hauts lieux du patrimoine mondial de l’humanité est aussi une sensibilisation aux enjeux de la préservation de richesses fragiles, où qu’elles soient situées. Et, par-delà le monde arabe, c’est sur l’évocation des menaces planant sur le patrimoine mondial que se clôt l’exposition.

Fermer le menu