Suivre le Paris Saint-Germain : un loisir coûteux !

Suivre le Paris Saint-Germain : un loisir coûteux !

Paris Vox – Le football, qualifié de sport le plus populaire, est toutefois un loisir coûteux. Si jouer au football ne nécessite que l’achat d’un ballon, suivre son équipe préférée peut coûter très cher… Petite démonstration avec le cas du Paris Saint-Germain.


Première option : suivre son équipe au stade

Plutôt que de regarder le Paris Saint-Germain à travers un écran, pourquoi ne pas le suivre dans son antre, au Parc ?

L’abonnement au Parc des Princes est le plus cher de France. Pour le premier prix, il faut compter la somme de 430 euros la saison pour une place au sein du Virage Auteuil ( la tribune où se réunit le Collectif Ultras Paris). Pour les personnes désireuses de voir le match dans une tribune plus calme, les prix débutent à 515 euros la saison au sein de la tribune Boulogne.

Deuxième option : regarder le Paris Saint-Germain et ses matchs à la télévision

Le championnat de France de Football est co-diffusé par Canal + et BeIn Sport. La ligue des Champions est diffusée de son côté par RMC Sport. Pour suivre la Coupe de France, les rencontres sont diffusées sur Eurosport. La Coupe de la Ligue est co-diffusée par Canal + et France Télévisions.

Nous avons consulté le prix sur internet des différents diffuseurs du football en France :

  • Canal + : 24.90 € par mois / engagement 1 an => Ligue 1 / Coupe de la Ligue
  • BeIn Sport : 15 € par mois / sans engagement => Ligue 1
  • RMC Sport  : 19 € par mois  / sans engagement => Ligue des Champions
  • Eurosport : 5.99 € par mois / engagement 1 an => Coupe de France

Le total s’élève à  778 euros à l’année ! Ce prix ne comprends évidemment pas le maillot de votre équipe fétiche (il faut compter entre 85 et 140 euros) ni d’éventuels rafraîchissements pour accompagner les parties !

Ce prix sera à revoir à partir de 2020 et l’apparition d’un nouvel diffuseur du Championnat de France.

Troisième option : regarder sur des sites pirates les rencontres du Paris Saint-Germain

De nombreux sites internet souvent basés à l’étranger proposent la diffusion des rencontres sportives. Ces sites sont pirates et agissent dans l’illégalité la plus totale. Si cette solution est gratuite, elle n’est pas sans risques, les utilisateurs peuvent être accusés de recel de contrefaçons et peuvent encourir jusqu’à cinq ans de prison et 375 000 € d’amende. Pour autant, il n’y a pas encore de jurisprudence qui concerne le « streaming » (lecture de flux en continu). Cela pourrait changer, la député et porte parole du groupe La République En Marche à l’assemblée nationale considère la lutte contre piratage d’événements sportif comme une « urgence démocratique« …