19e : les riverains se mobilisent contre l’ouverture d’un centre pour migrants

19e : les riverains se mobilisent contre l’ouverture d’un centre pour migrants

Paris – Un nouveau centre d’accueil pour migrants clandestins devait ouvrir ce matin, mercredi 29 août, dans un ancien gymnase situé rue des Poissonniers. C’était sans compter l’opposition des riverains…


En effet ces derniers, furieux de n’avoir été ni consultés ni même prévenus, se sont mobilisés pour empêcher l’ouverture de ce centre qui devait accueillir une centaine de migrants clandestins. Le mécontentement de la population locale est de plus un plus exacerbé et pourrait bien faire reculer la préfecture de région Ile-France. Déjà contraint à cohabiter avec le bidonville de Porte de La Chapelle ainsi qu’un camp Rom, les riverains n’en peuvent plus. Certains ont déployé  à leur fenêtre des banderoles hostiles à l’installation des migrants. D’expérience, ils craignent une nouvelle dégradation de leurs conditions de vie et la confrontation avec une nouvelle insécurité.

De son côté, le maire PS de l’arrondissement, Eric Lejoindre, affirme ne pas avoir été informé non plus du projette s’étonner de cette situation. Par ailleurs, il réclame une meilleure répartition des centres sur le territoire parisien, les quartiers les plus aisés de la capitale étant en effet curieusement épargnés par ces formidables « apports culturels » tant vantés par le gouvernement.

La préfecture pour sa part, embarrassée, se dit « ouverte au débat et à l’étude d’une solution alternative ».

Fermer le menu