Le « sentiment d’insécurité » en baisse en Ile de France, mais pas partout…

Le « sentiment d’insécurité » en baisse en Ile de France, mais pas partout…

Paris Vox – Le sentiment d’insécurité n’est pas le même pour l’ensemble des franciliens. C’est le résultat qui ressort de la dernière enquête « Victimation et sentiment d’insécurité » menée par l’Institut d’aménagement et d’urbanisme à la demande du conseil régional.


Le premier enseignement est que le sentiment d’insécurité baisse globalement sur l’ensemble de la région depuis la dernière enquête de ce genre menée en 2015. Moins de 38 % des personnes interrogées affirment avoir peur dans les transports.

L’exécutif régional, par la voix de Frédéric Péchenard, le responsable de la sécurité de la région Ile de France, s’est félicité de ces résultats et les explique par les mesures mises en place ces dernières années.

Toutefois, il évite d’évoquer les différences notoires entre les différents départements en ce qui concerne le sentiment d’insécurité. La Seine Saint Denis et le Val d’Oise sont les deux départements où ce sentiment est le plus fort. Pendant ce temps là, les Parisiens, les Altoséquanais, les Yvelinois sont beaucoup plus confiants. Des résultats assez logiques pour ceux qui connaissent le quotidien de ces quartiers à forte population issue de l’immigration. En Seine Saint Denis, presque 60 % de la population souffre de l’insécurité qui règne dans le département. 10 % de la population affirme s’être fait volé son véhicule. La peur dans les transports en commun, quoiqu’en baisse, reste élevée : 41 % de la population du 93 est concernée.