Valérie Pécresse « extraordinairement déçue » par le « plan banlieue » du gouvernement

Valérie Pécresse « extraordinairement déçue » par le « plan banlieue » du gouvernement

Paris Vox – La présidente Les Républicains de la Région Ile-de-France s’est déclarée très déçue des annonces pour les banlieues et « choquée »  de la phrase du chef de l’Etat sur les « mâles blancs ».


Face au projet du gouvernement, Madame Pécresse  a promis sur Europe 1 un « plan alternatif » mis au point par des élus locaux. Celui-ci devait voir le jour avant l’été et aura pour axe de « combiner autorité, moyens supplémentaires et mixité »  afin d’obtenir « un ascenseur social qui fonctionne ».

La présidente de région a également appelé à « détruire les grands ensembles, reconstruire des quartiers entiers, avec un plafond antighetto ».

« Il ne peut pas y avoir de mixité sociale quand il y a plus de 30 % de logement social dans un quartier », a-t-elle ainsi  affirmé, déclarant même que « Si l’Etat n’est pas au rendez-vous nous ferons sans l’Etat. Avec les moyens qui sont les nôtres, nous mettrons le paquet pour transformer nos villes et déghettoïser. »

Et pendant ce temps, alors qu’on s’apprête à déverser de nouveaux millions d’euros sur les banlieues multiethniques, quid des campagnes et cette « France périphérique » dont personne ne semble se soucier  ?

Fermer le menu