La France gagne sous l’orage

La France gagne sous l’orage

Paris Vox – Notre équipe était au Stade de France hier soir, lundi 28 mai, pour le premier match de préparation des bleus en vue du mondial russe.


Le Stade de France reçoit, en ce lundi 28 mai, l’équipe de France et celle d’Irlande. Le match est une sorte d’accalmie après le tsunami médiatique provoqué par Adrien Rabiot.

Pour disputer cette partie, Didier Deschamps aligne la composition suivante :

Mandanda dans les buts. En défense Sidibé et Mendy sont sur les ailes. Rami et Umtiti en charnière centrale. Le milieu à trois est composé de Nzonzi à la récupération appuyé par Matuidi et Tolisso. Le trio offensif est composé Giroud en pointe assisté par Nabil Fekir et Kylian Mbappé.

L’ambiance autour du Stade de France est assez calme. Peu de supporters irlandais ont fait le déplacement.

Nous décidons d’entrer tôt dans le stade. Bien nous en a pris, l’orage éclate et arrose la pelouse avec force. L’avant match est animé par Max, ancien animateur de radio à succès.

Influencé ou non par ce dernier, la musique d’avant match est 100 % anglophone. La répétition à plusieurs reprises de l’animation, le “tifo”, est assez pathétique.  C’est surtout le signe que la culture « supporters » est terriblement absente des travées.

Et l’éducation au supportérisme semble moins importante que la promotion de la livraison au siège de snacks…

Point à souligner, la fédération projette sur les écrans géants un clip hommage à Henri Michel. Les applaudissements sont nombreux pour l’ancien tricolore.

L’équipe de France joue haut et maîtrise bien la première période. Peu avant la 35eme un homme pénètre sur la pelouse et anime à sa façon la partie. Giroud et Fekir marquent ensuite coup sur coup. La France rentre de façon heureuse dans les vestiaires avec cet écart. Le but de Fekir est assez chanceux.

La possession de balle était, elle, sans appel avec plus de 80 % pour les locaux.

La mi-temps est ponctuée d’une animation sponsorisée par un partenaire de la Fédération Française de Football.

La partie reprend et ce sont les Irlandais qui donnent l’engagement. S’ils touchent plus la balle qu’en première mi-temps, les Irlandais ne sont pas un véritable danger pour les bleus.

De son côté, la France remet le pied sur le ballon. De nombreux changements interviennent dans les deux camps. Kylian Mbappé très remuant, croit marquer le but du 3 à 0 mais est signalé hors-jeu.

Le score ne change pas jusqu’à la fin de la rencontre. La pluie, déjà très forte, redouble d’intensité, ce qui n’impressionne pas les arbitres qui donnent trois minutes de temps additionnel. Le stade s’est déjà largement bien vidé au coup de sifflet final.

La France gagne mais ce type de partie ne permet pas de donner une idée du potentiel français en Russie. En attendant, pour les supporters comme pour notre équipe, il est temps de fuir pour échapper à la violente pluie !