Ligue de football vend championnat invendable

Ligue de football vend championnat invendable

Paris Vox (Tribunes) – La ligue de football professionnel multiplie les signaux envers le marché asiatique afin de lever des fonds. Pour Jean Ernice, il faudrait déjà rendre vendable le produit Ligue 1 !


Afin de séduire le marché chinois, on parle là des investisseurs, la Ligue de football professionnel a décidé de diffuser un match à 13h. En diffusant à cet horaire, le public asiatique, et particulièrement chinois, pouvait voir la rencontre en “Prime Time” comme il est courant de dire dorénavant.

D’autres attentions ont été pensées pour attirer des investisseurs vers nos clubs hexagonaux.

Le Paris Saint-Germain et l’Olympique de Marseille ont par exemple arboré un maillot où le flocage des joueurs était écrit en mandarin. Cette opération s’est déroulée le week-end du nouvel an chinois.

Ces exemples sont les plus flagrants de ce que la grande famille du football français offre en termes de promotion pour tenter de récupérer des devises chinoises.

Il s’agit d’être sérieux, “glamour” et plutôt bon en football.

Tous ces efforts sont parfois incompris du public. Le fait de voir un match à 13h, à l’heure du déjeuner en France, n’est pas pratique pour le public hexagonal.

Le plus ironique sans doute est que le championnat de France a joui d’une couverture médiatique internationale totalement inattendue ce dimanche.

Et ce sont deux cadors du championnat de France qui ont assuré en quelques sorte le service après-vente…

l’Olympique de Marseille recevait Lyon, le troisième contre le quatrième. Lyon arrache la victoire 3 à 2 dans les ultimes secondes de la partie.

Et là tout s’accélère ! Des joueurs de l’Olympique de Marseille semblent indignés de la célébration de la victoire lyonnaise. S’ensuit plusieurs minutes de cafouillages, de bousculades sur le terrain, des coups sont même portés…

Ces images ont fait le tour de la planète football. Bien plus que celles offertes par la Ligue !

Alors mesdames et messieurs de la ligue, avant de vouloir vendre à prix d’or notre championnat, il faudrait s’assurer qu’il soit vendable !

Jean Ernice
Fermer le menu