L’hologramme de La Callas en concert en novembre à la salle Pleyel

L’hologramme de La Callas en concert en novembre à la salle Pleyel

Paris Vox – Refaire chanter en concert les artistes morts, c’est désormais possible… Ainsi,  quarante ans après sa disparition, la célèbre diva Maria Callas va renaître sous forme d’hologramme, à l’occasion d’un spectacle unique en novembre à la salle Pleyel à Paris.


La première parisienne du spectacle « Callas in concert », déjà passé par La Scala, le Met et Covent Garden, permettra ainsi au public français « de redécouvrir sur scène la force émotionnelle et l’expressivité légendaire de Maria Callas », a annoncé dans un communiqué mercredi la salle Pleyel.

C’est le 30 novembre que, grâce à ce procédé révolutionnaire mais néanmoins troublant pour ne pas dire dérangeant de « l’hologramme », la chanteuse décédée va interpréter ses titres les plus fameux, accompagnée par un orchestre symphonique de 60 musiciens, bien réels et bien vivants, eux.

Lors des précédentes éditions de ce spectacle, les réactions ont été contrastées, certains le trouvant  « extraordinaire », d’autres « absurde et ridicule ».

En France, un concert avec des hologrammes avait déjà été organisé en janvier 2017, faisant « ressusciter » des stars comme Claude François et Dalida au Palais des Congrès.

Fermer le menu