Augmentation du tourisme à Paris en 2017

Augmentation du tourisme à Paris en 2017

Paris Vox – Comme il était à prévoir après deux années noires liées aux attentats de 2015 et 2016, Paris et sa région ont vu le retour des touristes étrangers et français en 2017, mais ces chiffres n’atteignent pas encore ceux de la période pré-attentats.


Le Comité régional du tourisme (CRT) d’Ile-de-France a annoncé que, l’an dernier, les hôteliers franciliens ont accueilli 2,9 millions de touristes de plus (+9,5 %) qu’en 2016, pour un total de 33,8 millions d’arrivées hôtelières. Cette progression de la fréquentation en Ile-de-France sur un an est encore plus marquée pour la clientèle internationale (+13,7 %) que pour les touristes français (+5,9 %).

Les visiteurs asiatiques, qui avaient boudé la destination pour des raisons sécuritaires, sont de retour avec des progressions de 1,14 million de touristes chinois (+17,8 %) et 425 000 de touristes japonais (+32,8 %). Les touristes américains fournissent cette année encore le premier contingent de touristes étrangers avec un total de 2,4 millions de visiteurs l’an dernier, en hausse de 18,3 %. Les visiteurs français représentent quant à eux, 42,6 % de l’ensemble des touristes venus à Paris.

Ces bons chiffres sont liés au contexte mais aussi à la mobilisation des acteurs touristiques. « L’année, calme, a permis le retour à la confiance, il n’y a pas eu d’attentats ou d’événements extrêmement négatifs »  constate ainsi monsieur Jeunemaitre, président du CRT IDF. Il est vrai que les acteurs touristiques font tout pour mettre sous le boisseau les problèmes récurrents de sécurité et de transport dans et autour de la capitale.

Ces « records » sont tout même à relativiser : les taux d’occupation des hôtels progressent mais « ne retrouvent pas encore leurs niveaux d’avant 2015 » et, surtout, les recettes moyennes par chambre restent inférieures à la période pré-attentats, selon le CRT.

De l’hôtellerie à la restauration, en passant par la fréquentation des lieux culturels, tous les chiffres sont en hausse, ce qui permet donc d’atteindre la somme de 20,8 milliards d’euros de consommation touristique, équivalent aux chiffres de 2014.

En janvier, Edouard Philippe avait annoncé un renforcement des moyens alloués au tourisme pour mieux faire « fructifier » le potentiel des territoires de l’Hexagone et à terme atteindre les 100 millions de visiteurs étrangers d’ici 2020.

Fermer le menu