Saint-Denis (93) : des migrants clandestins occupent des locaux universitaires

Saint-Denis (93) : des migrants clandestins occupent des locaux universitaires

Paris Vox – Depuis plusieurs jours, une trentaine de migrants occupent des locaux de l’université Paris VIII à Saint-Denis. Ils réclament notamment rien moins que « la fin de la distinction entre migrants économiques et réfugiés politiques », c’est à dire la suppression d’une des dernières limitations à l’immigration.


Les occupants clandestins, très majoritairement des hommes, sont originaires d’Érythrée, Éthiopie et Guinée. Ils réclament entre autre « la fin immédiate du règlement de Dublin », qui prévoit le renvoi des migrants vers le pays dans lequel ils se sont enregistrés en entrant dans l’Union européenne.

Alors qu’il s’agit d’une occupation sauvage et totalement illégale, des infrastructures ont été installées pour permettre aux migrants d’avoir un toit, l’électricité et un accès aux douches. Les clandestins sont encadrés par des étudiants et des membres d’association pro-immigrationnistes qui ont fondé un « comité de soutien ».

Selon un membre de ce « comité », la direction de l’université « tolère le mouvement », tant que le mouvement n ’empêche pas le tenue des cours.

Fermer le menu