Une maison close 2.0 ouvre dans Paris !

Une maison close 2.0 ouvre dans Paris !

Paris Vox – Une maison close ouvre ses portes dans Paris et propose la location de poupées sexuelles. Polémique en vue ?


Depuis la loi Marthe Richard de 1946, les maisons de tolérance (nom de la maison close) sont formellement interdites. Pour autant, la prostitution demeure une réalité dans Paris. Il est commun de parler de « plus vieux métier du monde » pour la prostitution. Cette activité s’adapte d’ailleurs aux nouvelles technologies. Certaines prostituées vendent leurs charmes sur le web. Et les locations de type Airbnb offrent à certains proxénètes de nouvelles aires de « jeux » (voir notre article récent)

L’ouverture d’une « maison close » de location de Poupées Sexuelles risque de faire parler. Comme c’est souvent le cas, l’installation de ce lieu a plusieurs précédents en Europe, des endroits similaires existent à Barcelone ou encore à Dortmund.

Si l’adresse n’a pas été dévoilée de façon précise, on sait que c’est dans le quatorzième arrondissement de Paris que se trouvera ce nouveau lieu. Le site internet de l’entreprise montre le panel des prestations proposées au sein de la maison close. On peut ainsi louer pour une heure au minimum l’une des trois poupées pour la somme de 89 euros.

Ces poupées sexuelles sont louables également à domicile. Dans ce cas, il faudra débourser une somme plus importante…

La maison close nouvelle génération argue d’une hygiène irréprochable et indique sur son site internet : « Nos poupées sont nettoyées et désinféctées à l’aide de produits spécifiques avant et après chaque utilisation. Nos draps sont à usage unique et sont changés après chaque utilisation. L’espace de détente est lui aussi nettoyé après chaque utilisation. »

Peu de réactions ont encore filtrée suite à l’ouverture de ce lieu. Ce lieu est tout de même symptomatique d’une société qui se déshumanise de plus en plus. On peut aussi souligner que ce lieu surfe sur le célibat, plus de 4 personnes sur 10 vivant à Paris se déclarent célibataires.

 

Fermer le menu