Seine-Saint-Denis(93) : meurtre dans un foyer de migrants

Seine-Saint-Denis(93) : meurtre dans un foyer de migrants

Paris Vox – Ile de France orange mécanique, nouvel épisode dans un foyer de Seine Saint Denis.


Alors que nous vous parlions il y a quelques jours d’une agression gratuite dans le métro, et que le bilan des violences du réveillon de la Saint-Sylvestre a encore augmenté par rapport aux années précédentes, avec  notamment l’agression  de la policière de Champigny-sur-Marne, une nouvelle affaire de meurtre vient d’être révélée.

C’est cette fois dans un foyer pour migrants clandestins de Seine-Saint-Denis qu’a eu lieu le drame. Concernant le mobile, les enquêteurs ne savent encore rien mais le bilan, lui, est de un mort et un blessé. La victime est un afghan de 23 ans qui a été poignardé à mort par un autre afghan. Ce dernier a pris la fuite après avoir blessé une deuxième victime.

C’est dans une chambre de ce foyer d’Aubervilliers que l’assassin a tué de sept coups de couteau à la poitrine sa première victime avant de se rendre dans la chambre du blessé à un autre étage. Celui-ci ne doit sa survie qu’au bris du couteau avec lequel on essayait de l’assassiner.

L’enquête de police est très difficile. En effet même si des premiers interrogatoires ont eu lieu, les clandestins impliqués  ne parlent pas français. Les policiers ont donc recours à des interprètes mais cela atteint la bonne rapidité de l’investigation.

L’assassin, lui, a pris la fuite et les recherches n’ont toujours rien donné. L’assassin serait un autre résident de ce foyer pour migrants clandestins mais nous ignorons encore tout des raisons qui l’ont conduit à tuer un de ses compatriotes afghans et à en blesser un autre.

 

Fermer le menu