Don du sang : le Conseil d’Etat résiste au lobby homosexuel

Don du sang : le Conseil d’Etat résiste au lobby homosexuel

Paris Vox – Le Conseil d’Etat a rejeté la demande d’associations LGBT qui souhaitaient que les homosexuels puissent donner leur sang sans la condition d’un an d’abstinence actuellement imposée.


« Les autorités sanitaires doivent privilégier les mesures les mieux à même de protéger la sécurité des receveurs lorsque les données scientifiques et épidémiologiques disponibles ne permettent pas d’écarter l’existence d’un risque », a notamment indiqué le Conseil d’Etat en rendant sa décision. En imposant cette abstinence d’un an comme condition au don du sang par les homosexuels, le ministère de la Santé « s’est fondé non sur l’orientation sexuelle mais sur le comportement sexuel et n’a pas adopté une mesure discriminatoire illégale », a jugé le Conseil d’Etat.

Pour le moment donc -mais pour combien de temps ?-, la santé publique passe encore avant les injonctions des associations pro-gays réclamant une « égalité de traitement absolue » sans tenir compte des risques encourus pour les receveurs.

Fermer le menu