Face à la délinquance : l’extrémiste, celui qui ne comprend rien

Face à la délinquance : l’extrémiste, celui qui ne comprend rien

Paris Vox – Le traitement médiatique des incendies de voiture laisse pantois Jean Ernice. Il nous explique pourquoi dans sa tribune.


Tout va bien !

Puisque l’on vous dit que tout s’est bien passé allons, enfin soyons sérieux ne faites pas les rabats joie ! Même le monsieur sur BFM il l’a dit. Il n’y a pas eu de morts. Il faut plutôt voir le côté positif des choses, c’est important de positiver.

Et le sinistre ministre de l’intérieur a su trouver les mots : que sont 1000 voitures brûlées et quelques flics frappés. “Je regrette que des incidents comme ceux d’hier puissent se passer, mais dans l’ensemble les gens ont pu jouir de la nuit de la Saint-Sylvestre de manière pacifiée »

Mamie a pu manger sa dinde aux marrons avec son nouveau dentier, c’est bien la preuve que tout va bien.

Proclamer la vérité c’est être extrémiste

À ceux qui pensent faire face à la théorie de la bouteille à moitié pleine ou à moitié vide, je dis que le problème de cette théorie c’est que la bouteille, à ce jour, elle déborde !

Désigner les choses, dire la vérité « ça fait le jeu des extrêmes »,  c’est devenir extrême. L’extrême c’est le mal, le repoussoir et personne ne veut y être assimilé, mort sociale et célibat perpétuel à la clef.

Enfin qu’importe, tant pis pour la vérité. A l’heure des chasseurs de fausses informations et des censeurs bon teint, abondamment financés par l’Etat, on redécouvre que l’anormalité devient normalité. Que des délits aient lieu, c’est après tout normal. C’est consubstantiel à la vie. Une théorie de la relativité 2.0 en quelque sorte. Par contre, toi le français moyen qui me lira peut-être, j’espère que tu as bien regardé ton horaire pour le parcmètre parce-que sinon tu vas raquer. Il y a des principes à respecter quand même, sinon c’est PV avec saisie sur salaire si besoin ! Brûler des voitures c’est « normal », se garer sans payer par contre, c’est très grave, pour ne pas dire criminel…

L’anormalité déjà reine

Faisons donc comme si tout était normal. En même temps, tant de choses sont déjà devenues normales… Normal que des hommes dorment chaque soir dans la rue. Normal que 8 hommes détiennent autant d’argent que la moitié de la population mondiale…. C’est normal. Et si je critique cela c’est par jalousie et sans doute un peu par extrémisme. Alors que la Saint-Sylvestre s’est remarquablement bien passée,  je tournais bêtement mon regard vers ceux qui ont la chance de pouvoir aller au travail à pied désormais. En plus, d’économiser de l’essence, ces nouveaux privilégiés vont perdre les quelques kilos pris pendant les fêtes. Mais vous n’y avez certainement pas pensé, en bon extrémiste qui ne voit que le mauvais côté des choses…

 

Fermer le menu