Faire un don
Et si le tueur de Magnanville n’avait pas agi seul ?

Et si le tueur de Magnanville n’avait pas agi seul ?

Paris Vox – Larossi Abballa a-t-il agi seul dans le cadre du double meurtre d’origine terroriste de Magnanville? De nouveaux éléments laissent penser qu’il aurait été aidé par un complice.


Un double meurtre réalisé au couteau

La sanglante attaque de Magnanville en juin 2016 reste dans les mémoires collectives (https://www.parisvox.info/2016/06/14/hollande-reconnait-caractere-terroriste-meurtre-de-magnanville/). Ce double meurtre d’inspiration islamiste a été commis par un jeune terroriste de 25 ans, Larossi Abballa. Ce dernier avait été abattu lors de l’intervention de la police qui avait trouvé dans la maison le jeune enfant de 3 ans, seul survivant de cette effroyable attaque.

Cette affaire a laissé de nombreuses marques chez les fonctionnaires de police devenus cibles des terroristes jusque dans leur propre maison.

Larossi Abballa vraiment seul ?

Si jusqu’ici tout semblait indiquer que Larossi Abballa avait agi seul, contre toute attente, il pourrai,t en fai,t avoir bénéficié d’une complicité dans cette attaque.

En effet, selon nos confrères du Parisien, l’enquête est relancée depuis quelques jours. Des extraits ADN d’un autre homme ont été retrouvés sur l’ordinateur des victimes. L’ADN a été identifié et son origine remonte à un homme proche de Larossi Abballa. Il se nomme Mohamed Lamine A., selon le journal francilien.

Cet homme serait en outre lié à d’autres affaires terroristes telle que l’affaire des bonbonnes de gaz près de Notre-Dame de Paris ou encore l’assassinat par égorgement du père Hamel à Saint-Étienne du Rouvray.

Mohamed Lamine A. est actuellement en garde à vue depuis lundi 11 décembre. Les enquêteurs tentent de comprendre comment son ADN a pu se retrouver sur l’ordinateur des victimes. Notons qu’il avait déjà été interrogé dans cette affaire au même titre que son frère. Son frère avait par ailleurs été mis en examen dans cette affaire.