La ville de Paris met la pression sur Airbnb

La ville de Paris met la pression sur Airbnb

Paris Vox – Le bras de fer entre la mairie de Paris et la plateforme de  location Airbnb se poursuit… La Ville de Paris vient en effet de mettre en demeure, ce lundi 11 décembre, la société américaine ainsi que quatre autres plates-formes du même type.


Cette action fait suite au dénombrement de plus de 1 000 annonces sans numéro d’enregistrement, pourtant obligatoire depuis le 1er décembre. La mise en demeure est le préalable à des poursuites judiciaires.

Les plateformes mises en cause sont  : Airbnb, Homeaway, Paris Attitude, Sejourning et Windu. La Mairie de Paris leur demande de retirer immédiatement les annonces sans numéro d’enregistrement.

Depuis le 1er décembre, tout loueur de « meublé touristique » doit être enregistré et son numéro d’enregistrement figurer sur l’annonce en ligne. Cette procédure a pour but de pouvoir vérifier que les propriétaires ne dépassent pas la durée limite légale de location fixée à 120 jours par an.

Si les plateformes se ne se conforment pas aux exigences de la mairie afin de mettre en conformité avec la loi, les élus de la majorité municipale souhaitent engager des procédures immédiates, sasn même attendre la publication du décret gouvernement sensé fixer les sanctions en cas de manquement aux obligations des « loueurs touristiques ».

Fermer le menu