Paris : la taxe de séjour pour tous

Paris : la taxe de séjour pour tous

Paris Vox – Dans un contexte de marché de l’immobilier de location extrêmement tendu, la lutte contre la location touristique meublée illégale est l’une des priorités de la mairie de Paris.
C’est pourquoi Anne Hidalgo a demandé, ce jeudi 21 avril, aux sénateurs de « généraliser la perception de la taxe de séjour pour toutes les plateformes de location en ligne ». Depuis octobre dernier, cette mesure s’applique déjà au « géant » de la location de particulier à particulier, Airbnb.
Le maire de Paris voudrait également que soit mis ne place un numéro d’enregistrement obligatoire pour chaque bien loué en meublé touristique, numéro dont la remise serait conditionnée au contrôle de la conformité de la location avec les lois en vigueur.
Face à l’étendue de la fraude et aux revenus somptuaires qu’ils permettent de dégager, Anne Hidalgo souhaite également que le montant de l’amende punissant la fraude (actuellement 25000 euros) soit relevé afin d’être véritablement dissuasif.

Fermer le menu