Rodéos urbains : un sénateur propose une nouvelle loi

Rodéos urbains : un sénateur propose une nouvelle loi

Paris Vox – Une nouvelle loi, encore une  ! Voilà ce que propose le sénateur de l’Essonne, Vincent Delahaye (UDI), pour faire face à un phénomène en croissance exponentielle ces dernières années, notamment en Ile-de-France  : les rodéos urbains, particulièrement en quad ou moto-cross.


Pour tenter d’en finir avec les nuisances sonores et les dangers liés à ces courses, l’ex-maire de Massy, associé à deux autres élus du département de grande banlieue parisienne, le député Robin Reda (LR) et le maire de Viry-Châtillon, Jean-Marie Vilain (UDI), a décidé de porter un projet de loi visant à inscrire un délit de « rodéo motorisé » dans le code pénal  ? Celui-ci serait sanctionné par une amende de 3750 euros et une confiscation du véhicule. En cas de mise  en danger la vie d’autrui, les conducteurs risqueraient jusqu’à trois ans de prison et 45.000 euros d’amende.

Pour les initiateurs du projet, « il y a urgence », car « l’exaspération monte » et il convient d’agir avant que « certains décident de se faire justice eux-mêmes ».

Des propos qui semblent de bon augure, mais il reste un problème, et de taille, on voit mal pourquoi cette loi serait mieux appliquée que les autres qui restent autant de lettres-mortes dans les zones de non-droit que sont devenus de nombreux quartiers  ? Et si ce n’était pas de nouvelles lois, mais d’un retour de l’autorité et de la volonté politique dont ces cités avaient besoin pour retrouver un semblant de tranquillité  ?

Fermer le menu