Marché de Noël des Champs Élysées : ce qu’il faut retenir de la conférence de presse

Marché de Noël des Champs Élysées : ce qu’il faut retenir de la conférence de presse

Paris Vox – Le bras de fer entre la Mairie de Paris et le monde forain concernant le marché de Noël des Champs-Elysées ne fait que commencer. S’il n’obtient pas satisfaction, Marcel Campion annonce le blocage de Paris à partir de lundi 6 novembre


Marché de Noël des Champs Elysées

Le Préfet de Police de Paris, Michel Delpuech, reçoit vendredi 3 novembre les représentants des forains. A l’ordre du jour, le marché de Noël des Champs Elysées. Ce marché qui se tient depuis quatre années est l’objet d’un bras de fer entre le monde forain et la municipalité parisienne. La Mairie de Paris a révoqué le contrat début juillet en invoquant la volonté de varier « les modalités d’animations de l’espace public ». Les forains souhaitent aller devant les tribunaux pour contester cet état de fait, arguant que cette décision est illégitime et faite de façon contestable.
Lors de la conférence de presse menée essentiellement par Marcel Campion et quelques autres responsables syndicaux du monde forain, les intervenants ont insisté sur la volonté municipale de faire sortir les forains de la ville de Paris.
L’absence du marché de Noel aura plusieurs impacts, selon la préfecture ce ne sont pas moins de 15 millions de visiteurs qui s’y sont pressés l’an dernier. De plus, pour la Mairie, cela représente un manque à gagner de 700 000 euros qui ne sera pas compensé. Aucune autre activité n’a été proposée pour supplanter l’arrêt du marché.

Au-delà du marché de Noël …

La liste des récriminations des forains envers la Mairie de Paris et son maire est longue. Anne Hidalgo est d’ailleurs définie comme « dérangée mentale » selon Marcel Campion. Outre, la fin du marché de Noël qui se fait malgré les accords oraux donnés par les responsables parisiens, plusieurs évènements liés au monde forain à Paris sont annulés. On pourra citer la fête foraine du Grand Palais qui est annulée ainsi que la fête foraine de Bastille. Cette mise à l’écart des forains est voulue, selon Marcel Campion. Autre personne visée, Bernard Arnault et la signature d’un contrat pour une durée de 25 ans dans le Bois de Boulogne au Jardin d’Acclimatation. Avec ce nouveau contrat, le jardin d’acclimatation deviendra un parc d’attractions. Pour les forains, même s’ils ne le disent qu’à demi-mot, leur mise à l’index doit permettre leur remplacement par des puissances d’argent, comme Bernard Arnault… Ainsi, ont été cités plusieurs personnalités qui travaillent pour le compte de Bernard Arnault comme Bernadette Chirac ou d’autres anciens conseillers proches d’anciens présidents. Pour Marcel Campion, la Mairie de Paris pourrait soigner ses relations avec l’homme d’affaires afin de recevoir des compensations en retour…

Jean-Paul Belmondo et Alain Delon devraient être présents pour inaugurer la grande roue le 17 novembre prochain. Les forains espèrent qu’ils inaugureront aussi le marché de Noël, réponse bientôt !