Paris veut une réglementation pour tous les véhicules en libre-service

Paris veut une réglementation pour tous les véhicules en libre-service

Paris Vox – Peur d’une concurrence sauvage pour « son » Velib’ ou réel souci de maintien de l’ordre dans l’espace public ? En tout cas, la mairie de Paris  souhaite que l’État réglemente les nouveaux modes de déplacement, vélos, scooters en libre-partage, gyropodes et hoverboards qui occupent de plus en plus les trottoirs.


Le « développement anarchique » des systèmes de vélos en partage libre sur les trottoirs de la capitale inquiète en effet un certain nombre d’élus parisiens, notamment le maire PS du 3e arrondissement Pierre Aidenbaum. Celui-ci a dénoncé devant le Conseil de Paris ces vélos géolocalisables sans bornes d’accrochage «  abandonnés un peu partout, entassés, qui envahissent l’espace public  ».

Associés à d’autres élus de diverses tendances, il réclame une régulation et une règlementation de ces nouveaux modes de transports.

De son côté, la Mairie pourrait envisager la mise en place d’une redevance pour occupation commerciale de l’espace public.