Guéguerre des rappeurs : 5 ans ferme pour Rohff

Guéguerre des rappeurs : 5 ans ferme pour Rohff

Paris Vox – Le rappeur était poursuivi pour le tabassage d’un vendeur d’une boutique de vêtements appartenant à son ennemi juré « Booba » (voir notre article ICI). Le tribunal vient de le condamner aujourd’hui, vendredi 27 octobre, à 5 ans de prison ferme. Le rapper n’a cependant pas été écroué.


Pour justifier cette sentence, le tribunal a rappelé des faites « d’une particulière gravité », une « action collective préméditée d’une grande violence, sans autre mobile établi qu’une démonstration de force ».

L’avocate du rapper a déclaré qu’il annoncerait prochainement si son client faisait appel ou sollicitait un aménagement de peine.

Les faits, qualifiés par le procureur de « lynchage » remontent au 21 avril 2014 et représentent le point culminant d’une rivalité de plus en plus exacerbée entre deux « stars » du rap français. Une suite de provocations, de moqueries et de « clashs » -destinés à faire le « buzz » tout en entretenant  leur réputation de « mauvais garçons »-qui aurait bien pu coûter la vie au jeune vendeur de la boutique, abandonné inconscient et baignant dans son sang.

Fermer le menu