Guéguerre des rappeurs : 4 ans requis contre « Rohff »

Guéguerre des rappeurs : 4 ans requis contre « Rohff »

Paris Vox – Le rappeur Rohff est actuellement en procès suite à l’agression, en avril 2014, commise contre le vendeur de la boutique Ünkut appartenant à un autre rappeur Booba et située dans le quartier parisien des Halles (1er arrondissement).


Cette agression, particulièrement violente et qui avait laissé la victime inconsciente sur le sol, est l’un des énièmes épisodes de la rivalité qui oppose depuis des années les deux « artistes » prenant un peu trop au sérieux leurs rôles de « gangsta rappeurs ». Cette fois c’est le rappeur de 39 ans « Rohff », accompagné d’une poignée de « fans », qui a organisé une expédition punitive contre le magasin appartenant à son concurrent.

C’est là que le chanteur a entraîné l’un des vendeurs au fond du magasin pour lui asséner une violente série de coups de poings et de pieds, pendant que ces comparses assommaient un autre employé d’un coup de caisse enregistreuse. La scène de l’agression a été filmée et enregistrée par la caméra de vidéosurveillance du magasin. Un situation qui ne manque pas d’une certaine ironie quand on se souvient que l’un des titres phares de Roffh, « Qui est l’exemple » se voulait une « mise en garde adressée aux jeunes » contre les dérives de la violence et de la provocation.

Mais faut pas déconner
Joue pas au gros bonnet
Tu te feras détrôné
Faudrait mieux raisonner
Non faut pas déconner
Me la fait pas tu me connais
N’ai pas l’air étonné
On sait que tu te reconnais
Passer sa vie à zoner
Racailler, consommer
On ne peut pas cautionner
T’es pas un exemple à donner

(Rohff – Mais qui est l’exemple ?)

 

S’étant rendu de lui-même à la police, accompagné de son avocat, quelques heures après les faits, Rohff a commencé par nier les faits, puis par tenter de les minimiser. Au cours de l’audience cependant, il a affirmé avoir « pris conscience progressivement de la gravité des faits.

Estimant que l’opération avait été préméditée, le procureur de la république a requis 4 ans de prison contre l’artiste. Le verdict a été mis en délibéré et sera rendu le 27 octobre prochain.

Fermer le menu