Fin des voitures thermiques : nouvel épisode

Fin des voitures thermiques : nouvel épisode

Paris Vox – Les maires appartenant au C40 (sorte de G20 des municipalités) ont acté ce lundi 23 octobre à Paris un engagement pour la fin des voitures thermiques à l’horizon 2030.


Les choses commencent à se préciser.  La mairie de Paris avait indiqué dans un premier temps la fin des véhicules thermiques à l’horizon 2030 (voir notre article ici). Suite à la levée de boucliers d’une partie de l’opinion et afin de désamorcer la situation, une votation avait été évoquée sans que l’on en connaisse les contours réels. (Voir notre autre article ici).

Le nouvel épisode sur le sujet de la fin des voitures thermiques s’est joué ce lundi 23 octobre à Paris. Alors que les maires des 40 plus grandes communes du monde se sont réunis à Paris, 12 maires ont pris la décision d’en finir avec les véhicules thermiques à horizon 2030.

Parmi les douze signataires de cet accord, on trouve notamment Anne Hidalgo en tant que Maire de Paris et Présidente du C40. Les autres villes signataires sont : Auckland, Barcelone, le Cap, Copenhague, Londres, Los Angeles, Mexico, Milan, Paris, Quito, Seattle et Vancouver.

La déclaration des maires de ces mégapoles est assez fleuve. On pourra toutefois noter l’ambition de ville à émission zéro. Le sujet de la provenance de l’énergie électrique et du retraitement des batteries ou des déchets liés à la création d’énergie sont totalement passés sous silence.

La déclaration d’engagement des Maires

« Nous soutenons la transition vers des rues sans énergie fossile et nous nous engageons : 1) à acquérir, avec nos partenaires, uniquement des bus à émission zéro à partir de 2025 et 2) à ce qu’une partie importante de nos villes soit zone à émission zéro d’ici à 2030.

Pour répondre à ces engagements, nous allons :

  • Mettre en oeuvre dans nos villes des politiques centrées sur les personnes.
  • Favoriser la marche et le cyclisme et rendre accessible le transport public et partagé à tous les citoyens.
  • Réduire le nombre de véhicules les plus polluants dans nos rues et abandonner progressivement l’utilisation des véhicules à combustion fossile.
  • Montrer la voie en acquérant uniquement des véhicules à émission zéro pour nos flottes municipales le plus rapidement possible.
  • Collaborer avec les fournisseurs, les opérateurs de parc automobile et les entreprises pour accélérer le passage aux véhicules à émission zéro et réduire le kilométrage parcouru par les véhicules dans nos villes.
  • Rendre compte publiquement tous les deux ans des progrès réalisés par les villes à l’égard de ces objectifs. » »

 

 

Fermer le menu