Les pompiers de Paris visés par des plaintes pour violences sexuelles

Les pompiers de Paris visés par des plaintes pour violences sexuelles

Paris Vox – Au moins trois plaintes ont été déposées par des femmes pompiers entre fin 2017 et aujourd’hui. Des affaires qui secouent l’institution et pourraient ternir son image.


Ces plaintes concernent des faits d’agressions sexuelles et de viol.

Selon le journal Le Monde, une jeune femme de 20 ans, qui avait rejoint la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris (BSPP) en juin 2016, a déposé plainte pour viol à l’automne 2017 et une enquête préliminaire a été ouverte par le parquet de Créteil. À Paris, la justice a également ouvert deux autres enquêtes après des plaintes déposées en mars dernier par deux femmes de la caserne de Boulogne-Billancourt, dans les Hauts-de-Seine, pour des faits de harcèlement et d’agression sexuels.

La hiérarchie supérieure des pompiers jugent ces affaires « indéfendables » et entend que les coupables soient sévèrement punis à titre d’exemple. Une attitude qui tranche avec l’encadrement de proximité qui, au moins dans une des affaires, aurait fermé les yeux sur certaines attitudes déplacées et traitant l’une des plaignantes de « menteuse » et de « fouteuse de merde » selon les affirmation de cette dernière.

Fermer le menu