Paris dans la littérature

Paris dans la littérature

Paris Vox – En partenariat avec la revue littéraire non conforme Livr’arbitres, retrouvez désormais régulièrement sur Paris Vox une sélection d’extraits de textes littéraires évoquant Paris et l’Ile de France, leur histoire, leurs habitants, leurs rues et leurs monuments…. Aujourd’hui, Guillaume Faye.


« Paris… Une ville qui avait dû être magnifique au XXe siècle, songea-t-il. Il en conservait peu de souvenirs. Il n’avait que dix ans quand sa famille, en 2016, avait fui la ville en proie à l’anarchie et à la famine, pour retourner en Russie. Mais la plupart de ses monuments avaient été détruits, incendiés, ses musées et ses trésors pillés pendant la guerre civile qui avait précédé la Grande Catastrophe. Aujourd’hui, l’État autonome d’Île-de-France entreprenait des restaurations, des reconstructions, mais Paris ne retrouverait plus jamais son éclat d’antan. Pour savoir à quoi avaient ressemblé la Joconde, la Sainte-Chapelle, la tour Eiffel ou le Louvre, il ne restait plus que la navigation sur les sites informatiques virtuels en “3D simili-relief”. »

Guillaume Faye, « Une journée de Dimitri Léonidovitch Oblomov », in L’Archéofuturisme (2011, 2e éd.). (Source  : Zentropa)

Fermer le menu