Trois nouveaux centres pour migrants en Île-de-France - ParisVox

Trois nouveaux centres pour migrants en Île-de-France

Paris Vox – Le préfet d’Île-de-France a annoncé la création prochaine de trois nouveaux centres dit de “pré accueil” calqués sur le modèle de la Chapelle.


C’est sur les ondes de la radio régionale France Bleu Paris que Michel Cadot a déclaré la volonté gouvernementale d’ouvrir trois nouveaux centres pour migrants de 200 places chacun.

Le premier ouvrira en grande banlieue parisienne le 1er octobre. Le second sera ouvert à Paris en décembre tandis que le troisième ouvrira en banlieue au début du mois de janvier prochain. Le préfet n’a pas précisé avec exactitude où seront situés les centres d’accueil. Peut-être afin de prendre de vitesse et par surprise les possibles opposants à l’arrivée d’un tel centre ?

Le préfet a également annoncé la création à terme d’un centre par département de la région Île-de-France, sans préciser de calendrier.

Ces centres d’accueil se veulent temporaires. Pourtant l’ouverture de ces nouveaux centres risquent de perdurer, avec le même résultat que Porte de La Chapelle…

Pourquoi ces installations ?

L’installation de ces centres s’inscrit dans un contexte où le centre de la Chapelle n’arrive plus à gérer l’arrivée de migrants clandestins toujours plus nombreux. Le président de la République, Emmanuel Macron, avait déclaré fin juillet à Orléans la volonté de l’Etat que  “d‘ici la fin de l’année aucun migrant dans les rues ou dans les bois“. Le préfet applique donc la volonté élyséenne en annonçant la création de ces centres.

Et maintenant ?

N’y a-t-il pas un risque d’appel d’air en annonçant la création de tels centres dans les pays d’origine des réfugiés ?

La création de ces centres va certainement engendrer la création d’autres structures. Ces centres sont qualifiés de “pré-accueil”, et d’autres structures doivent être mises en place afin d’assurer le suivi et l’hébergement de ces clandestins.

Le coût de ces opérations n’est pas dévoilé par la préfecture. On sait néanmoins que l’installation du campement dans le quinzième arrondissement de Paris coûtait entre 20 et 22 euros par jour et par personne (Paris XV : installation de migrants : https://www.parisvox.info/2017/08/22/paris-xv-installation-de-migrants/).

Aucune annonce pour l’hébergement des SDF et leur prise en charge n’a en revanche été faite, alors que le 115 est toujours plus saturé...

© ParisVox.info 2016 - Dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine.
Beaumont-sur-Oise: d
Histoire de Paris :
Notez cet article :