À moins de deux heures de Paris : le musée du jeu vidéo de Strasbourg - ParisVox

À moins de deux heures de Paris : le musée du jeu vidéo de Strasbourg

Paris Vox – En cette période estivale, Paris Vox vous fait voyager et découvrir des destinations à moins de 2 heures de transport de Paris. Merci à nos lecteurs de province qui contribueront à cette rubrique. Pour cette nouvelle séquence, rendez-vous à Strasbourg, capitale de l’Alsace.


Strasbourg et l’Alsace : la majestueuse cathédrale Notre-Dame, les maisons à colombage, et son TGV, arrivé après tous les autres, mais qui permet désormais de relier Paris et Strasbourg en 1h49.

Mais pour une fois, nous délaissons les attractions centenaires (voire désormais millénaires en ce qui concerne la cathédrale) pour parler d’un lieu ouvert il y a 6 mois : le Pixel Museum, un musée consacré au jeu vidéo. Exit le temps d’une après-midi le Riesling et la choucroute, nous allons parler Mario, Atari ou Sega.

Contrairement à ce qu’indique le titre de l’article, il ne se situe pas exactement à Strasbourg mais dans une commune limitrophe au nord : Schiltigheim. Mais de là à prendre le risque d’effrayer le lecteur avec comme titre “À moins de deux heures de Paris : le musée du jeu vidéo de Schiltigheim“, il n’y a qu’un pas que l’auteur n’a pas voulu franchir.

Rendez-vous donc à Schiltigheim, au Pixel Museum. Un musée destiné aux petits et aux grands, aux geeks et aux autres, bref, malgré son sujet, c’est un musée pour tous. Le visiteur plongera dans les origines les plus lointaines du jeu vidéo, en commençant par l’invention du tube cathodique (à l’université de Strasbourg justement), puis découvrira les balbutiements du jeu vidéo avec l’oscillateur et le célèbre Pong.

Pacman !

Le musée est réparti en plusieurs “levels”, et permet ainsi un voyage dans le temps. L’intérêt réside aussi dans le fait qu’à chaque étape du musée, des bornes sont disponibles pour (re)découvrir les jeux anciens en jouant avec. Il ne s’agit donc pas que d’admirer des antiquités derrières des vitres, il s’agit également de découvrir soi-même et de prendre du plaisir !

Une salle d’arcade a également été reconstituée, et rappellera de nombreux souvenirs à ceux qui ont fréquenté ces lieux dans les années 80 et 90.

Les bornes arcarde

Outre ses expositions permanentes, le Pixel organise des expositions temporaires. La plus récente était consacrée à l’histoire ancienne de Nintendo, une société créée en 1889 et qui fut d’abord spécialisée dans les cartes de jeu.

D’autres activités, y compris enterrement de vie de garçon, peuvent être sollicitées auprès de la sympathique équipe du musée.

Crée par une équipe de passionnés réunie par son directeur Jérôme Hatton, le Pixel Museum n’est d’ailleurs pas la première initiative dans le domaine vidéoludique de l’équipe du musée : il y a déjà Ludus Académie http://ludus-academie.fr/, un institut de formation pour les futurs créateurs de jeux vidéo, et le festival Start to Play https://start-to-play.fr/ qui a organisé les championnats du monde de Super Mario Kart (et dont la prochaine édition aura justement lieu du 25 au 27 août).

Ce musée donnera également l’opportunité de découvrir l’Alsace pour les passionnés du jeu vidéo, et vaut le détour si ce sujet vous intéresse et que vous vous trouvez en Alsace !

Nicolas de Lamberterie
Informations pratiques : 

Pixel Museum

14 Rue de Lattre de Tassigny

67300 Schiltigheim

Ouvert tous les jours de 10h00 à 18h00, sauf le lundi

Téléphone : 03 88 81 89 81

www.pixel-museum.fr

Ce diaporama nécessite JavaScript.

© ParisVox.info 2016 - Dépêche libre de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d'origine.
PARTAGEZ L'ARTICLE :
Slate.fr racheté
Paris XV : installat
Notez cet article :