Faire un don
Le site “Seriously” lutte-t-il sérieusement contre la haine sur internet ?

Le site “Seriously” lutte-t-il sérieusement contre la haine sur internet ?

Paris Vox- Internet offre une liberté de parole importante, sans censure, ce qui amène inévitablement à des dérives. Le site internet Seriously se présente comme un outil contre la haine parfois présente sur le net. Le but affiché: démolir intelligemment les discours “haineux”.


Après le “Décodex”, qui proposait une notation très “idéologique” des sites d’informations, voici venu “Seriously”. Ce site propose de déconstruire les contenus haineux et de désinformation en apportant des réponses “toutes faites” aux internautes qui seraient victimes de propos “haineux” ou “discriminants”. L’internet de demain prend de drôles accents orwelliens…

Qui anime Seriously ? 

Le site Seriously.ong a été lancé il y a une semaine par la société de pensée “Renaissance numérique”.

“Renaissance Numérique” est une plate-forme de réflexion, un “think-tank,” qui regroupe 50 adhérents. Les grandes marques du numérique sont présentes telles Google, Facebook ou de grands opérateurs historiques français, La Poste, Orange…

Son président est Henri Isaac, un docteur en sciences de gestion, enseignant-chercheur et maître de conférences à l’Université Paris Dauphine. Il est spécialiste de la transformation numérique.

Répondre uniquement à certains discours haineux ? 

L’association vient de lancer, après deux ans de travaux, un site prétendant répondre aux discours haineux sur internet… mais apparemment pas tous les types de discours haineux. 

La plate-forme propose en effet actuellement de répondre uniquement à certaines discriminations. En observant d’un peu plus près, on peut estimer que les préoccupations premières des responsables de ce site sont assez orientées. 

Nous avons écrit  aux responsables du site pour connaître les développements à venir  et savoir si  d’autres types de discriminations seront intégrés au site (discours contre les roms, les catholiques, haine “anti-française”, racisme anti-blancs…). Nous vous tiendrons bien évidemment informés des réponses que nous aurons reçues.

On peut être en effet surpris de cette vision “unilatérale” de la haine sur internet et notamment de l’absence de réponses proposées à la problématique des attaques et violences antichrétiennes, pourtant très répandues et qui dépassent bien souvent le cadre du numérique… (https://www.christianophobie.fr/la-une/christianophobie-france-chiffres-ministre-nos-commentaires)

Comment cela fonctionne ? 

La réponse au discours haineux se fait en 5 étapes par lesquelles on est invité à qualifier le discours pour recevoir une réponse la plus adaptée à produire.

Les étapes sont :

  1. La qualification de la conversation (préciser le sujet antimusulman, antisémitisme, désinformation, xénophobie, homophobie, sexisme, autre)
  2. Rappeler les faits (propositions d’arguments visant à prendre de la hauteur et contrecarrer la discrimination).
  3. Faites-vous conseiller (Des conseils d’experts pour mieux communiquer et dépassionner le débat)
  4. Enrichissez votre réponse (des ressources documentaires externes aussi pour contrer le discours haineux)
  5. Récapitulatif des éléments précédents sélectionnés afin de construire un argumentaire

Le développement du site n’est pas encore terminé. De ce fait, il est encore trop tôt pour préjuger de celui-ci. Néanmoins certains arguments sont parfois plus que légers, frisant le ridicule, mais bien souvent (involontairement?) drôles.

Le but recherché par Seriously.com est sans doute louable,  mais on peut douter de l’efficacité des ces argumentaires et s’étonner du caractère orienté des “discriminations” considérées comme méritant d’être prioritairement combattues.