Violences urbaines : et maintenant, les barricades !

Violences urbaines : et maintenant, les barricades !

Paris Vox – Le 14 juillet, jour de la fête nationale, a été ponctué, comme chaque année, de nombreux incidents et heurts entre la police et les bandes des cités. Une nouveauté a cependant été remarquée par les forces de l’ordre pour le cru 2017  : la multiplication des « barricades » qui ont notamment fleuri dans les 18e, 19e et 20e arrondissements.


On connaissait les voitures incendiées, les feux de poubelles, les tirs de mortiers de feux d’artifices, les jets de projectiles divers… Cette année la mode est donc aux « barricades », souvent enflammées, barrant les rues. Si ce type de dégradations, visant à bloquer les interventions des forces de l’ordre pour les faire tomber dans des embuscades, avait déjà été constaté dans les banlieues, c’est la première fois que le phénomène touche Paris « intra muros ». Un développement qui inquiète policiers et pouvoirs publics…

Dans les nuits du 13 au 14 juillet puis du 14 au 15 juillet, les policiers sont intervenus à plusieurs reprises sur de telles barricades et ont été accueillis par d’importants groupes de voyous qui cherchaient l’affrontement.

Quelques interpellations ont été réalisées.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance