Sevran (93) : un jeune dans le coma et trois policiers blessés suite à des affrontements

Sevran (93) : un jeune dans le coma et trois policiers blessés suite à des affrontements

Paris Vox – De nombreuses questions entourent encore les violences qui ont entraîné, vendredi 14 juillet, la blessure de trois policiers et celle d’un jeune homme de 18 ans, touché par balle et plongé depuis lors dans un coma artificiel. Comme toujours, les versions des faits divergent entre la police et les proches du jeune homme.


Selon les syndicats, des motards de la police ont été attaqués par une bande d’une cinquantaine de voyous armés de barres de fer, de bouteilles de verre et de bouts de bois. Les motards avaient été appelés en renfort suite à des jets de pierres visant une patrouille de police intervenant près d’une barrière incendiée barrant une rue. L’un des motards a été jeté à terre et roué de coups avant d’ouvrir le feu et de tirer 8 balles pour se dégager.

Selon les premiers éléments de l’enquête cette attaque aurait pu être menée en « représailles » des opérations d’enlèvement de « food trucks » illégaux et de barbecues sauvages menées les jours précédents dans la zone afin de tenter d’éviter des incidents.  On se souvient en effet que le 8 juin dernier un homme avait été tué d’une balle dans la tête lors d’un barbecue sauvage réunissant plus de 200 personnes.

Les parents du jeune homme blessé affirment pour leur part que leur fils n’a pas participé à l’agression contre les forces de l’ordre.

La tension est très vite dans la cité et les autorités craignent de nouvelles violences.