Vitry : ils « chassaient » les femmes asiatiques

Vitry : ils « chassaient » les femmes asiatiques

Paris Vox – 140 agressions contre des femmes asiatiques. Le nombre donne le vertige… C’est pourtant ce dont sont accusés deux mineurs de Vitry, écroués au début du mois.


Ayub K. et Abderrahmane M. ont été interpellés par les forces de l’ordre lors d’échauffourées autour d’une bouche d’incendie ouverte sauvagement. Mais les faits qui leur sont reprochés sont bien plus graves. Sous contrôle judiciaire pour des soupçons d’agressions multiples sur des femmes asiatiques, ils ont été cette fois placés en détention provisoire.

Ils devront répondre de pas moins de 140 agressions commises  entre 2015 et l’été 2016. Nombre de ces femmes ont été agressées sur le trajet où à la sortie du bus 183. Le mode opératoire était toujours sensiblement le même, une bande de « jeunes » qui suit la victime puis se jette sur elle pour la rouer de coups et la dévaliser. Une violence extrême qui avait causé la mort d’une des victimes, traînée plusieurs mètres par un scooter et décédée des suites de ses blessures.

Lors de leur garde à vue, les accusés ont tenu des propos qui font froid dans le dos et donnent une idée de leur degré de sauvagerie, l’un des affirmant, selon  Le Parisien,  le plus calmement du monde « Dans la vie, il y a des chasseurs et des chassés ».

 

Fermer le menu