Faire un don
Port d’arme en dehors du service: nouvelles conditions

Port d’arme en dehors du service: nouvelles conditions

Paris Vox – Depuis les attentats tragiques du Bataclan et de Saint-Denis en novembre 2015, les policiers ont la possibilité de porter leur arme même en dehors de leur temps de service. Une nouvelle circulaire réduit fortement cette possibilité.


Nos confrères d’Europe 1 ont alerté le public en premier. Un nouveau critère contraint les policiers qui désirent porter leur arme hors service : avoir effectué un entrainement au tir dans les quatre derniers mois au minimum.

Par le passé, un nombre minimal de 3 entraînements était requis par an mais pouvait être réalisé de manière rapprochée. Ce n’est plus le cas dorénavant. Ces nouvelles mesures font grincer des dents chez les fonctionnaires de police.

Cette mesure, qui semble banale, est en réalité bien plus complexe qu’il n’y parait, de nombreux stands de tirs sont saturés, et on estime à moins de 20% les fonctionnaires de police remplissant ce critère. De plus si l’argument sécuritaire peut légitiment être accepté, en quoi le port d’arme en service est-il plus sûr qu’en dehors de ce temps ?

Nombreux sont les fonctionnaires à espérer un retour en arrière et un assouplissement des règles pour le port d’arme, d’aucun pense que Gérard Collomb soutiendra les policiers. Bien que la circulaire soit sortie la semaine dernière, celle-ci date du mois de mars dernier et a été donc rédigée sous le gouvernement Cazeneuve. En effet le Ministre d’État, Ministre de l’Intérieur lors de la Cérémonie d’hommage à Jean-Baptiste SALVAING et Jessica SCHNEIDER, le 14 juin 2017 avait déclaré :

“À la suite de ce crime abject, mon prédécesseur avait annoncé des mesures comme l’anonymisation des policiers dans les procédures judiciaires ainsi que l’autorisation de porter votre arme de service en dehors des heures de service. Je veux dire cet après-midi qu’elles seront maintenues et, s’il le faut, accentuées. Je veux aussi vous assurer que, Ministre de l’Intérieur, j’agirai pour que toutes les dispositions soient prises pour protéger au mieux tout à la fois nos concitoyens, et nos forces de sécurité, de la menace terroriste.”

Voir notre article sur la cérémonie par ailleurs :