Aulnay-sous-Bois : guérilla urbaine autour d’une caméra de vidéo-surveillance

Aulnay-sous-Bois : guérilla urbaine autour d’une caméra de vidéo-surveillance

Paris Vox – Dimanche particulièrement mouvementé dans la tristement célèbre cité des 3000 à Aulnay-sous-bois (93). Des affrontements ont en effet eu lieu entre la police et les bandes du quartier suite à l’intervention des forces de l’ordre pour empêcher des individus de scier à la disqueuse le mât d’une caméra de vidéo-surveillance.


Les heurts ont été particulièrement violents, les tirs de flash-ball répondant aux jets de projectiles divers.

Le sciage des mâts de caméras gênant les divers trafics des cités semble une nouvelle mode puisque des cas similaires ont été récemment signalés, notamment à Epinay.

Deux personnes ont été interpellées dans la rue et une troisième à l’intérieur de la salle de spectacle « Le Cap » où se produisait l’humoriste Zgary. Ce dernier a immédiatement pris le parti des « jeunes », assurant que l’homme qui était entré au théâtre « pour se cacher » selon la police était en fait un spectateur lambda. L’individu, apparemment blessé par un tir de flash-ball, a été conduit à l’hôpital.

Une femme a également été arrêtée pour avoir percuté une Ford de la police et ne pas posséder de permis de conduire.

De son côté la Mairie d’Aulnay dénonce à demis mots une intervention « disproportionnée » de la police en ces mots  «Si les motivations premières de l’intervention de police nationale sont légitimes, ces affrontements ont conduit certaines personnes, qui ne faisaient pas partie des belligérants à être blessés ».

Fermer le menu