Neuilly : accusations de « violences conjugales » contre le candidat « En Marche »

Neuilly : accusations de « violences conjugales » contre le candidat « En Marche »

Paris Vox – Sale temps pour les champions de l’éthique que prétendent être les militants et cadres de « La République en marche ». En effet, une nouvelle affaire judiciaire concernant l’un de leurs candidats vient d’être révélée. Il s’agit de la mise en cause de Laurent Zameczkowski, candidat LREM dans la 6e circonscription des Hauts-de-Seine (Neuilly, Puteaux, Courbevoie-Sud), visé par une plante pour «violences conjugales».


Le principal intéressé a beau avoir tout d’abord nié les faits, évoquant une « rumeur » orchestrée et instrumentalisée par la droite pour faire obstacle à son élection et allant même jusqu’ à déposer plainte pour diffamation, les accusations portées contre lui ont bien été confirmées, notamment par Jean-Paul Delevoye, président de la commission d’investiture de « La République en Marche », au micro de Jean-Pierre Elkabach

La plainte pour violences a été déposée le 18 avril dernier par l’épouse de Laurent Zameczkowski qui est convoqué aujourd’hui, jeudi 15 juin, au commissariat de Neuilly pour être entendu à propos des faits qui lui sont reprochés.

Fermer le menu