Meaux : le violeur de vieillarde remis en liberté

Meaux : le violeur de vieillarde remis en liberté

Paris Vox – Etonnant laxisme judiciaire une fois encore : un homme, âgé d’une quarantaine d’année, soupçonné d’être le violeur une octogénaire à Meaux, a été mis en examen, jeudi 28 avril, puis remis en liberté. Les faits, particulièrement ignobles, remontent à 2006. L’homme avait alors pénétré au domicile d’une vieille dame de 85 ans pour la violer. Il a été confondu par son ADN, ayant laissé des traces de sperme sur place. Traces qui n’avaient pas pu être exploitées à l’époque car l’agresseur n’apparaissait alors pas dans le fichier national des empreintes génétiques. C’est suite à des violences commises sur son épouse en 2014 que son ADN a été relevé par les forces de police et que la concordance est apparue.
Le suspect a donc été interpellé sur un chantier en région parisienne avant d’être placé en garde à vue où il est passé aux aveux complets. Des aveux qui n’ont pas suffi au juge de la détention pour estimer que l’auteur de ce crime particulièrement odieux, perpétré contre une vieillarde en situation de faiblesse, mérite d’être placé en détention provisoire.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance