Overdose mortelle à Paris

Overdose mortelle à Paris

Paris Vox – Une jeune femme britannique en villégiature à Paris est décédée après avoir pris une drogue très puissante. La substance retrouvée serait assez nouvelle et particulièrement dangereuse.


Le JDD de dimanche dernier (11juin) rapporte un fait divers dès plus dramatique. On y apprend qu’une jeune femme femme d’origine britannique est morte suite à une overdose à l’hôpital Lariboisière.

Elle aurait « sniffé » une poudre blanche alors qu’elle passait une soirée « festiv »e dans le 20ème arrondissement de Paris. La jeune femme (qui n’avait pas encore 30 ans) semblait persuadée de prendre de la cocaïne. Hors, il s’agissait de NBOMe, une molécule similaire au LSD avec des effets hallucinogènes et psychédéliques.

Cette drogue peut se présenter sous différentes formes (liquide, solide, poudre, gomme, buvard…) et malheureusement elle est difficilement détectable. On dénombre une vingtaine de produits dérivés de cette molécule. Ces produits sont disponibles sur internet à bas coût.

Cette molécule est active dès la plus minime des prises. Les personnes prenant cette substance (illicite rappelons-le) peuvent connaître différents effets néfastes pour le corps. On citera entre autres : des palpitations cardiaques, de l’hypertension,  des convulsions, des maux de tête, des malaises ou une sensation de mort imminente, ces effets pouvant allaient jusqu’à l’overdose fatale.

La mort par overdose de cette jeune femme s’inscrit dans un contexte où les hôpitaux parisiens constatent de plus en plus de consultations suite à des prises de « psychoactifs ». Est-ce lié à son bas prix ou à un nouveau mode de consommation ? Cette question comme d’autres restent entières alors qu’on constate des ravages aux différents coins du continents européen.

 

Fermer le menu