Week-end sanglant en Seine-Saint-Denis

Week-end sanglant en Seine-Saint-Denis

Paris Vox – Bilan particulièrement lourd ce week-end en Seine-Saint-Denis  : deux personnes ont été tuées par balle dans la nuit de samedi à dimanche à Sevran et Saint-Denis et deux autres ont été blessées grièvement. Cette hécatombe est la conséquence d’affrontements entre bandes rivales.


Les premiers incidents ont éclaté dans la soirée de samedi autour d’un « barbecue sauvage » organisé à Sevran par la communauté antillaise et réunissant près de deux cent personnes. Une bagarre a éclaté entraînant l’intervention de la police qui a découvert un cadavre frappé d’une balle entre les deux yeux. Aucune interpellation na’ été réalisée. La police judiciaire du département a été chargée de l’enquête.

Ensuite c’est à Saint-Denis que les forces de l’ordre sont intervenues pour faire cesser une bagarre impliquant une vingtaine de personnes armées de barres de fer et d’armes blanches causant un blessé grave, notamment frappé à coups de tournevis. La veille, au même endroit, un jeune de 17 ans avait déjà été bessé dans des circonstances semblables. Quatre voyous ont été placés en garde à vue. 

 

Fermer le menu