18ème Circonscription de Paris : de la concurrence pour le ministre du travail !

18ème Circonscription de Paris : de la concurrence pour le ministre du travail !

Paris Vox – La dix-huitième circonscription de Paris est acquise de longue date au Parti Socialiste mais une nouvelle candidature va peut-être cette fois brouiller les plans du PS.


Alors que  Myriam El Khomri avait peiné à réunir ses soutiens pour être désignée candidate du Parti Socialiste : https://www.parisvox.info/2016/12/10/myriam-el-khomri-designee-candidate-18eme-circonscription-de-paris/ un nouveau caillou vient de se glisser dans ses souliers…  Et pas n’importe lequel, on apprend en effet aujourd’hui  que Caroline de Haas souhaite se présenter dans la même circonscription pour « défier » le ministre du travail.

Caroline de Haas aura le soutien du Front de gauche et présente une candidature « écologiste et progressiste » d’une « gauche  unie, sincère, engagée et qui tient ses engagements ». L’annonce de cette candidature va certainement éveiller de mauvais souvenirs  chez le ministre du travail qui avait essuyé une pétition s’opposant à la loi travail de 1,3 millions de signataires initiée par sa nouvelle challengeuse !

Myriam El Khomri n’a pour l’heure pas réagi à cette annonce.  Pierre-Yves Bournazel, l’élu républicain, qui se présente dans la même circonscription, espère profiter de ce conflit pour maximiser ses chances et reprendre la circonscription que détenait Alain Juppé jusqu’en 1993.

Caroline de Haas n’est pas novice en politique, elle a quitté le Parti Socialiste en 2014 où elle tenait un rôle stratégique (attachée de presse de Benoit Hamon alors porte-parole du parti).

Elle fut également trésorière puis secrétaire générale de l’UNEF (syndicat étudiant réputé pour être un satellite du Parti Socialiste).

Militante féministe engagée et convaincue, elle a créé le site Macholand (http://macholand.fr/) censé dénoncer le sexisme ambiant. Bien qu’étant toujours à la pointe de la lutte contre le machisme, elle avait dénoncé les « merdes racistes » faisant le lien entre l’arrivée des migrants et les agressions de femmes, notamment en Allemagne. Cette prise de position avait fait polémique dans les milieux féministes.

Plus récemment, elle a été la directrice de campagne de Cécile Duflot pour la primaire écologiste qui vit désigner Yannick Jadot pour candidat avant que celui-ci n’annonce son ralliement à la candidature de Benoit Hamon…