Faire un don
Paris: Policiers radicalisés, une cinquième colonne en sommeil ?

Paris: Policiers radicalisés, une cinquième colonne en sommeil ?

Paris Vox – La parution récente de l’ouvrage « Où sont passés nos espions ? » risque de faire parler de lui par ses nombreuses révélations.


Dans l’ouvrage, on apprend que la Direction de la sécurité de proximité de l’agglomération parisienne (DSPAP) a recensé 17 cas de radicalisation islamiste parmi les policiers parisiens entre 2012 et 2015.

Ce phénomène, qui touche aussi bien des femmes ou des hommes gardiens de la paix, a de quoi inquiéter, le risque terroriste étant toujours très élevé.

Comment peut-on interpréter cette radicalisation chez ceux qui sont les garants de la sureté publique.

Les exemples cités dans le livre sont édifiants, on parle notamment d’un policier qui écoute des chants religieux pendant ses patrouilles et profite d’une pause pour acheter des burqas à sa femme.

Plus d’une centaine de cas de personnes radicalisées ont été dénombrées, pour combien d’autres adeptes de la Taqiya (fait de dissimuler sa foi) et qui passent à travers les radars de contrôle …