Valérie Pécresse veut des caméras dans toutes les rames du RER D

Valérie Pécresse veut des caméras dans toutes les rames du RER D

Paris Vox – Valérie Pécresse, le président (LR) de la région Ile-de-France, a annoncé hier, vendredi 09 septembre, certaines mesures concernant la sécurité des transports publics franciliens.


 

Elle a notamment affirmé que l’ensemble des rames du RER D seraient équipées de caméras de vidéosurveillance d’ici à mi-2017. But de l’opération, lutter contre l’insécurité et la délinquance galopantes et plus particulièrement contre les « attaques en bandes » durant lesquelles des groupes de voyous volent et « dépouillent » l’ensemble des voyageurs de plusieurs wagons. Un type de vandalisme que policiers et médias nomment dorénavant « attaques de diligences ».

Par ailleurs, 240 agents de sécurité supplémentaires seront recrutés et répartis entre la Surveillance générale (Suge) de la SNCF et le Groupe de protection et de sécurisation des réseaux (GPSR) de la RATP. Ces nouveaux agents seront équipés de caméras portatives de type « Go Pro », un équipement qui a pour but de contrebalancer le fait que les interventions soient filmées uniquement par des personnes hostiles aux agents.

Ces mesures sont déjà critiquées par l’opposition qui ne voit dans celles-ci qu’une « réponse technique à un problème à la fois politique et social », certains arguant, chiffres à l’appui, que la multiplication de la vidéo-surveillance sur l’ensemble du territoire n’a pas permis une baisse sensible de la délinquance et de la criminalité.

Fermer le menu

Chroniques
Une fin du monde sans importance