RER A interrompu : le ministre veut une enquête

RER A interrompu : le ministre veut une enquête

Paris Vox – Le ministre des Transports, Elisabeth Borne a annoncé, aujourd’hui, jeudi 02 novembre, avoir demandé une enquête et un rapport sur les causes de l’arrêt prolongé de la circulation du RER A suite à l’arrivée « d’eau boueuse » dans les tunnels. Ce rapport devrait lui être remis dès la semaine prochaine.


Le ministre est en colère et l’a fait savoir notamment au maitre d’ouvrage (SNCF Réseau, ndlr) et aux entreprises du groupement Eole (Bouygues Travaux Publics, Eiffage et Razel-Bec), en charge du chantier du RER E. « Ce qui s’est passé est inacceptable » a-t-elle déclaré sur la chaîne « Public Sénat ».

C’est en effet un forage préliminaire pour des travaux conduits par les équipes du groupement Eole qui a entraîné lundi un percement de la paroi du tunnel du RER A au niveau de la Porte Maillot. Ce percement avait entraîné le déversement de sable et d’eau boueuse en grande quantité, les voies étant noyées sur près de 50 mètres. La circulation avait dû être immédiatement stoppée entre les stations la Defense et Auber.

Le rapport demandé par le ministre a pour but de comprendre comment une telle erreur a pu survenir et surtout de mettre en place les procédures nécessaires au fait que ce genre d’accident ne se reproduise pas à l’heure où de nombreux et vastes travaux vont être lancés pour développer le réseau de transports ferroviaires francilien.

Fermer le menu