Evry : révoqué pour crime de lèse-majesté ?

Evry : révoqué pour crime de lèse-majesté ?

Paris Vox – A Evry, on ne plaisante pas avec le pouvoir et surtout pas avec l’image du premier ministre Manuel Valls. Un agent municipal d’Evry vient de l’apprendre à ses dépens.


 

Il a en effet été suspendu pour quatre mois et sera prochainement convoqué devant un conseil de discipline pour avoir diffusé sur sa page Facebook un montage photo représentant une fausse question d’examen du code de la route indiquant que Manuel Valls traversait devant votre voiture et donnant alors deux possibilités : maintenir sa vitesse ou accélérer.
Voyant dans cette blague que l’on peut trouver « douteuse » un « véritable appel au meurtre », l’actuel maire d’Evry, le socialiste Francis Chouat, est entré dans une colère noire et a immédiatement engagé des procédures disciplinaires envers l’agent. L’élu socialiste ne réclame rien moins que la « révocation », une sanction extrêmement lourde et rare, concernant généralement des fautes très graves.
« Je considère que l’on n’est pas digne d’exercer dans la fonction publique en partageant de tels propos », explique le maire.
De son côté, le fonctionnaire de 40 ans, père de 5 enfants, qui n’a apparemment jamais été mal noté, est accablé par la dimension que prend l’affaire et par la disproportion des sanctions réclamées par la hiérarchie.

Fermer le menu