L’encadrement du salaire des patrons rejeté par l’Assemblée Nationale

L’encadrement du salaire des patrons rejeté par l’Assemblée Nationale

Paris Vox – Dans une période d’austérité et de difficultés économiques et sociales, la révélation des salaires somptuaires des « grands patrons » ne cesse de choquer et de scandaliser l’opinion.
C’est pourquoi le député PCF Gaby Charroux a déposé à l’Assemblée Nationale un projet de loi visant à limiter le salaire de ces patrons, à le plafonner à un niveau décent et acceptable par l’ensemble de la communauté nationale. Le député communiste proposait ainsi un rapport maximal de 1 à 100 pour la rémunération des patrons par rapport au plus bas salaire de leur entreprise. Une proposition qui n’a pas mobilisé la foule des députés puisqu’ils n’étaient qu’une quarantaine dans l’hémicycle au moment du vote. La proposition a finalement été rejetée d’extrême justesse par 18 voix contre 17.
Le détail du vote :
– Groupe socialiste, écologiste et républicain (291 membres)
Pour : 5 (Fanélie Carrey-Conte, Jean-Luc Laurent, Marylise Lebranchu, Christophe Léonard, Gérard Sebaoun)
Contre : 5 (Pascale Crozon, Anne-Christine Lang, Annick Le Loch, Marie-Thérèse Le Roy, Dominique Raimbourg)
Abstention : 1 (Denys Robiliard)
Non-votant : 1 (M. Claude Bartolone (Président de l’Assemblée nationale).)

– Groupe Les Républicains (196 membres)
Contre : 1 (Michel Voisin)
Abstention : 1 (Gilles Lurton)
Non-votant : 1 (M. Marc Le Fur (Président de séance).)

– Groupe de l’union des démocrates et indépendants (30 membres)

– Groupe radical, républicain, démocrate et progressiste (18 membres)
Pour : 1 (Alain Tourret)

– Groupe de la gauche démocrate et républicaine (15 membres)
Pour : 9 (Alain Bocquet, Marie-George Buffet, Jean-Jacques Candelier, Patrice Carvalho, Gaby Charroux, André Chassaigne, Marc Dolez, Jacqueline Frayss, Nicolas Sansu

– Non inscrits (24 membres)

Pour : 1 (Brigitte Allain)
Abstention : 1 (Gilbert Collard)

Fermer le menu