Centre d’accueil du Bois de Boulogne : certains SDF n’en veulent pas.

Centre d’accueil du Bois de Boulogne : certains SDF n’en veulent pas.

Paris Vox – C’est une opposition au projet d’Anne Hidalgo à laquelle on ne s’attendait pas. Après la bronca des résidents du quartier bourgeois peu enthousiastes à l’idée de côtoyer des SDF et/ou des migrants et inquiets de la « dégradation » de leur quartier huppé, c’est en effet au tour de certains SDF d’exprimer des réticences à l’idée d’aller « vivre chez les riches ».

Quartier trop excentré, loin des transports publics, commerces trop coûteux, contraste trop violent, hostilité des autres habitants… les arguments sont nombreux pour certains déshérités qui expriment leur peu d’enthousiasme à l’idée d’investir le futur centre d’accueil.

« Et puis les riches ne sont pas forcément les plus généreux… bien au contraire… J’ai souvent remarqué que les gens des quartiers populaires donnaient plus facilement… »  explique même  Francis, quinquagénaire barbu, du haut de l’expérience de plus de dix ans de mendicité, avant toutefois de relativiser  : « Après, on ira ou on voudra bien nous accueillir, surtout en hiver. Ou que ce soit, ça sera toujours mieux que dormir dehors. »

 

Fermer le menu