Faire un don
La Société Générale à l’épreuve d’Attac

La Société Générale à l’épreuve d’Attac

  • Post category:Économie

Paris Vox – A la suite des révélations des « Panama papers », un groupe de militants du mouvement « altermondialiste » Attac a manifesté, jeudi 7 mars, devant les locaux de la Société Générale, rue Réaumur à Paris.
La grande banque française est en effet accusée d’avoir participé à la création de plus d’un millier de sociétés off-shore permettant à de riches clients d’échapper à une trop grande curiosité du fisc. En 2012, entendus par une commission d’enquête sénatoriale, les dirigeants de la Banque avaient pourtant assuré que « la Société générale a fermé ses implantations dans les pays figurant sur la liste grise des Etats non coopératifs, c’est-à-dire en pratique, pour nous, Panama».
Au cri de «Société fiscale, évasion générale», les manifestants entendaient bien dénoncer ce « parjure ».
Rappelons que, selon la Cour des Comptes, le manque à gagner entraîné, pour l’Etat français, par l’évasion fiscale avoisinerait les 50 milliards d’euros.