Faire un don
Islamisation : des «référents laïcité» dans la fonction publique en 2022

Islamisation : des «référents laïcité» dans la fonction publique en 2022

Paris Vox – C’est une mesure qui donne une idée de l’ampleur des problématiques liées à la communautarisation de la société française et plus particulièrement, même si personne n’osera l’avouer malgré les chiffres qui le démontrent, le développement de l’islam. Des « référents laïcité » vont en effet  être mis en place dans la fonction publique afin « d’assurer le respect des valeurs de la République »(sic).

Ces «référents laïcité» sont prévus par la «loi confortant le respect des principes de la République», dite contre le «séparatisme», adoptée et promulguée en août.

La ministre de la Fonction publiques Amélie de Montchalin et sa collègue déléguée chargée de la Citoyenneté Marlène Schiappa ont salué mardi l’instauration de «référents laïcité chargés d’assurer le respect des valeurs de la République dans les services public».

L’instauration de ces « relais » sera effective en 2022 et s’accompagnera de formations à la laïcité pour tous les agents publics d’ici à 2025, indiquent les ministres dans un communiqué commun.

Les « référents » seront choisis parmi les magistrats, fonctionnaires et militaires, en activité ou retraités, ou parmi les agents contractuels en CDI, précise le décret d’application paru le 23 décembre au Journal officiel.