Faire un don
Candidature d’Anne Hidalgo : Rachida Dati fustige son« bilan catastrophique » à la tête de la capitale

Candidature d’Anne Hidalgo : Rachida Dati fustige son« bilan catastrophique » à la tête de la capitale

Paris Vox – La maire du 7e arrondissement de Paris ne sera pas candidate aux prochaines élections présidentielles mais entend bien « participer au débat ». C’est dans cette optique qu’elle a commenté l’annonce de la candidature  du maire PS de Paris, Anne Hidalgo, en estimant que «les Français» n’auront pas envie que la France se transforme en Paris gérée par Anne Hidalgo».

Très remontée contre l’édile parisien, Rachida Dati a également déclaré que la candidature d’Anne Hidalgo  se résumait «  à des bons sentiments ou des lieux communs».

Selon elle, si Anne Hidalgo a acté sa candidature à Rouen, «loin» de la capitale, c’est parce qu’«elle veut faire oublier qu’elle est la maire catastrophique de Paris», a-t-elle ajouté «Vous avez vu Paris ? Entre la colline du crack, le jardin d’Éole, tout le 18e, le 19e et le 20e sont en proie à cette criminalité organisée»,  a poursuivi Rachida Dati, estimant qu’il existe dans la capitale des «zones de non-droit».

La maire du 7e arrondissement a également listé toutes les mesures qui, selon elle, n’ont pas été prises par la maire de Paris. Elle a dénoncé une ville «extrêmement sale», le «KO» de la circulation et de la mobilité, «des chantiers qui prospèrent dans tous les sens» et regretté que des «familles écœurées» quittent Paris «parce que les conditions de vie se sont dégradées». «Je ne crois pas que les Français aient envie que la France se transforme en Paris gérée par Anne Hidalgo», a-t-elle conclu.