Faire un don
Pollution au plomb de Notre-Dame : une plainte déposée

Pollution au plomb de Notre-Dame : une plainte déposée

Paris Vox – Dans le cadre de la pollution au plomb autour de Notre-Dame, une branche départementale de la CGT, une association et deux familles de riverains ont déposé une plainte contre X en s’appuyant sur des rapports de l’Inspection du travail.

Ce mardi 6 juillet, l’union départementale CGT de Paris, l’association Henri Pézerat et deux familles de riverains ont déposé une plainte contre X pour «mise en danger de la vie d’autrui», rapporte France Inter. Dans le viseur des plaignants, la pollution au plomb provoquée selon eux par l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le 15 avril 2019. Les trois parties se basent notamment sur un rapport de l’Inspection du travail pointant du doigt les dysfonctionnements en matière de protection des employés du chantier de la cathédrale.

Selon les plaignants ce sont plus de 400 tonnes de plomb qui auraient ont fondu et auraient été pulvérisées dans l’air lors du terrible incendie, entraînant des retombées dans un périmètre de près de 50 kilomètres.

L’avocat des plaignants, Me François Lafforgue, affirme qu’aucune mesure suffisante n’a été prise pour protéger la santé des habitants ainsi que celle des personnes travaillant sur le chantier dans les trois mois qui ont suivi l’incendie. Il s’appuie sur le rapport de l’Inspection du travail, révélé par Mediapart en août 2019, soulignait que «la douche de l’unité de décontamination ne fonctionne pas», que «les trois unités de décontamination installées sur le parvis, au milieu de la zone polluée, ne permettent pas une décontamination effective des salariés» et jugeait que la situation était «dangereuse» pour les travailleurs.