Faire un don
Malgré la crise, de nombreux secteurs ont le vent en poupe !

Malgré la crise, de nombreux secteurs ont le vent en poupe !

Paris Vox – Près d’un an après le début de la pandémie de la Covid-19, le monde entier a oscillé entre confinements et couvres-feux, fermetures et réouvertures des écoles ou des commerces non-essentiels, etc. Alors que certains secteurs ont subi cette politique sanitaire et craignent de devoir déposer le bilan début 2021, d’autres ont quant à eux connu un réel coup de boost de leur activité !

Quelles sont ces entreprises pour qui le confinement a été bénéfique ?

Le premier secteur à avoir vu sa croissance exploser est celui du commerce en ligne. En effet, avec la fermeture des commerces physiques considérés comme non-essentiels, les boutiques en ligne sont devenues le seul moyen de se procurer certains objets, comme Amazon, qui a vu son chiffre d’affaires grimper en flèche cette année notamment. Et c’est également le cas du secteur plaisir. Certaines marques qui sont spécialisées dans ce domaine ont connu une belle augmentation de leurs ventes depuis le mois de mars. Beaucoup de personnes ont été contraintes de rester chez elles, sans emploi, et ont dû redoubler d’efforts pour trouver des activités à faire au quotidien. Pour pimenter leur vie de couple, de nombreux partenaires ont choisi d’essayer de nouvelles pratiques en investissant par exemple dans de la lingerie sexy et autres jouets sexuels en tout genre. Une entreprise en particulier a connu une hausse de plus de 50% de son chiffre d’affaires, de quoi présager un bel avenir pour cette société et bien d’autres !

Les industries du secteur agroalimentaire ont également profité des confinements puisque ces dernières étaient en première ligne des besoins de chacun. En supermarché, les ventes se sont littéralement envolées ! Lors du premier confinement, l’enseigne Casino a notamment vu son chiffre d’affaires grimper de 24%. Le groupe Intermarché a quant à lui gagné 0,6 points en part de marché au mois d’octobre, grâce à ses divers services mis en place comme les drives. D’autres grandes surfaces ont également surfer sur la vague des livraisons à domicile pour proposer ce service et gagner des ventes supplémentaires, notamment pour les personnes ne pouvant pas se déplacer.

L’industrie du numérique n’a pas été en reste. De nombreux services de streaming, que ce soit Amazon Prime Video ou encore Netflix, ont su tirer leur épingle du jeu, tout comme les services de musique en ligne. De même, le télétravail ayant été généralisé pendant plusieurs mois, l’ensemble des services professionnels à distance ont pu  démarquer. Zoom, Slack, Microsoft Teams ou encore Discord ont été d’une grande utilité à tous les professionnels pour garder le contact et faciliter les échanges et la communication interne des entreprises. Le secteur des formations à distance a également affiché des records. De nombreuses personnes ont souhaité se former pour se réorienter ou pour gagner en compétences en ces temps de crise. De ce fait, les formateurs en distanciel ont pu voir leur nombre de cours commandés grimper en flèche.

De nombreuses entreprises ont également vu le jour ou complètement modifié leur coeur de métier initial pour surfer sur la vague. C’est notamment le cas des fabrications d’équipements de protection : masques, gants, gel hydroalcoolique, etc. Et cette activité en lien direct avec la crise sanitaire ne semble pour l’instant pas prête de s’essouffler.